Travailler dans la vigne du Seigneur

    Message des dirigeants de l'interrégion

    Elder Gilmour
    Mark A. Gilmour Soixante-dix d'interrégion

    Récemment, au centre de formation des missionnaires de Preston, j’ai eu l’occasion de rencontrer les sœurs et les frères missionnaires qui se préparaient à entrer dans le champ de la mission.  Je leur ai montré une photo de moi prise dans ma jeunesse pendant ma mission à Vienne en Autriche.   La photo me représente dans une vigne et a pour légende « travaillant dans la vigne », ce qui a lancé une discussion sur un de mes passages préférés du Livre de Mormon, l’allégorie de l’olivier rapportée dans le chapitre 5 du livre de Jacob.  Dans cette allégorie, la maison d’Israël (l’olivier) est dispersée sur toute la terre (la vigne) [1] et après une période d’apostasie le Seigneur de la vigne qui est Jésus-Christ rassemble son peuple dans son foyer. 

    Mon passage préféré de ce chapitre commence au verset 70. Le Seigneur de la vigne envoie son serviteur, présenté dans Doctrine et Alliances 103:21 comme étant Joseph Smith, le prophète, ainsi que d’autres serviteurs « peu nombreux » afin qu’ils travaillent de toutes leurs forces pour cette dernière fois.  Ceci représente le début de la dispensation de la plénitude des temps et le rétablissement en cours dans lequel nous œuvrons ensemble aux côtés du Seigneur de la vigne, Jésus-Christ lui-même[2].  

    Quel réconfort de savoir que nous ne travaillons pas seuls, que ce n’est ni l’œuvre des missionnaires ni celles des membres seulement, c’est l’œuvre du Seigneur et il nous a tous envoyés, missionnaires et membres, pour rassembler Israël.  Les prophètes et les apôtres de cette dispensation nous ont répété que « le moment est venu pour les membres et les missionnaires de s’unir […] [Et] de travailler dans la vigne du Seigneur pour lui amener des âmes[3].

    Le président Nelson a parlé du grand rassemblement de ces derniers jours lors de la réunion spirituelle mondiale de juin 2018. Il a dit :

    « Nous sommes dans les derniers jours, et le Seigneur accélère son œuvre de rassemblement d’Israël. Ce rassemblement est la chose la plus importante qui se produise sur la terre aujourd’hui. Rien d’autre n’est comparable en magnitude, rien d’autre n’est comparable en importance, rien d’autre n’est comparable en majesté. Et, si vous choisissez de le faire, si vous le voulez, vous pouvez y jouer un rôle important. Vous pouvez jouer un grand rôle dans quelque chose d’important, dans quelque chose de grandiose, dans quelque chose de majestueux !

    « Quand nous parlons du rassemblement, nous exprimons simplement cette vérité fondamentale que chacun des enfants de notre Père céleste, des deux côtés du voile, mérite d’entendre le message de l’Évangile rétabli de Jésus-Christ[4]. »

    Aux versets 52 à 68, le Seigneur de la vigne explique le travail qu’impliquera le rassemblement et la greffe des branches de l’olivier. Il appelle les serviteurs à « creuse[r] alentours des arbres », à les « tailler » et à les « fumer » […] « afin que tous soient nourris encore une fois pour la dernière fois[5]. »  Pendant notre discussion, j’ai demandé à ces jeunes missionnaires de me décrire en un mot ce que représentaient ces efforts conjoints des membres et des missionnaires pour rassembler Israël.  Parmi ces mots figuraient l’amour, la gentillesse, l’amitié, la confiance, la compréhension, l’acceptation, le bonheur et la joie.

    Alma et Amulek dans la ville d’Ammonihah sont un très bon exemple.  Alma, le missionnaire, s’appuie sur les enseignements d’Amulek tout comme nos missionnaires à plein temps sont mis à part et formés pour le faire, mais c’est Amulek (le membre) qui retient l’attention du peuple[6].   

    Je témoigne que lorsque nous acceptons l’invitation du Seigneur de travailler à ses côtés, et tous ensemble, à ce grand rassemblement, nous devenons davantage semblables aux vrais disciples du Christ, et nous sommes bénis de ressentir la joie promise[7].

     


    [1] Jacob 5: 14

    [2] Jacob 5: 72

    [3] Thomas S Monson, Bienvenue à la conférence, octobre 2013.

    [4] Russell M. Nelson, « Ô vaillants guerriers d’Israël » (veillée spirituelle mondiale, 3 juin 2018), HopeofIsrael.lds.org.

    [5] Jacob 5: 63-64

    [6] Alma 10:12 (voir les chapitres 9 à 14)

    [7] Jacob 5:75 ; Jeffrey R Holland, « Être avec eux et les fortifier », conférence générale d’avril 2018