Sauter le menu général

Recevoir la direction spirituelle du Seigneur Jésus-Christ

Message des dirigeants de l’interrégion

une fille
Paul V. Johnson
Paul V. Johnson Soixante-dix d’interrégion – Président de l’interrégion d’Europe

Vous êtes-vous déjà retrouvés dans une situation difficile où vous avez senti que vous aviez besoin de la direction du Seigneur ?  Il vous connaît et il vous guidera au moment où cela vous sera le plus utile.  Nous pouvons accroître nos chances de percevoir et comprendre sa direction.

Nous y avons accès par de nombreux moyens.  Notamment grâce aux Écritures et aux paroles des prophètes et des apôtres vivants.  Nous sommes aussi guidés par nos dirigeants locaux, et pouvons également l’être à travers des rêves, des visions ou des apparitions. Cependant, notre principale source d’inspiration directe est le murmure du Saint-Esprit. Le Seigneur a dit : « Je te le dirai dans ton esprit et dans ton cœur par le Saint-Esprit. […] Or, voici, c’est là l’Esprit de révélation1 ». Des pensées nous viennent à l’esprit et des sentiments dans notre cœur. L’Esprit peut communiquer avec nous par des pensées et des sentiments.  Si nous n’y prêtons pas attention, nous pouvons passer à côté de ce type de communication.

Boyd K. Packer a enseigné : « L’Esprit n’attire pas notre attention en criant ni en nous secouant fortement.  Il murmure.  C’est une caresse si douce que, si nous sommes préoccupés, nous risquons de ne pas la sentir du tout. […]

Parfois l’Esprit insiste avec juste assez de fermeté pour que nous fassions attention.  Mais la plupart du temps, si nous ne prêtons pas attention à ce doux sentiment, l’Esprit se retirera et attendra que nous venions chercher et écouter2 ».

Si l’inspiration de l’Esprit se manifeste généralement par de paisibles pensées et de doux sentiments, alors comment pouvons-nous accroître notre capacité à la reconnaître ?  Si quelqu’un nous murmurait à l’oreille et que nous n’arrivions pas à l’entendre, nous essayerions sûrement de réduire les bruits alentours et de nous rapprocher de la personne qui nous parle.

Il y a, dans notre vie, certaines choses qui incarnent le bruit « spirituel » qui peut nous empêcher de comprendre ou même de deviner l’inspiration de l’Esprit.  La plupart des médias d’aujourd’hui n’ont rien d’édifiant et peuvent être ce bruit spirituel dont je parle.  Nous pouvons également être tellement accaparés par les réseaux sociaux et focalisés sur nos appareils mobiles que nous ne passons pas assez de ce temps à l’écart du bruit du monde qui nous aide à ressentir l’inspiration du Seigneur.  Le péché, aussi, engendre du bruit spirituel dans notre vie.  Le repentir, le respect du Sabbat et les moments paisibles passés à étudier l’Évangile, à méditer et à prier, nous rapprochent du Seigneur et font taire les bruits du monde.  Cela augmente notre capacité à sentir et comprendre les pensées et les sentiments venant du Saint Esprit.

Nous devons faire attention à ne pas essayer d’obtenir à tout prix l’inspiration du Seigneur en toute choses.  Dallin H. Oaks a enseigné que « le désir d’être guidé par le Seigneur est une force, mais il doit s’accompagner de la compréhension que notre Père céleste nous laisse décider de beaucoup de choses.  La prise de décisions personnelles est l’une des sources de la progression que nous sommes censés connaître dans la condition mortelle. […]

Nous devons étudier la situation dans notre esprit, en faisant appel aux facultés de jugement que notre Créateur a placées en nous. Ensuite nous devons prier pour recevoir des directives et agir en conséquence, si nous les recevons.  Si nous ne recevons pas de directives, nous devons agir en fonction de notre bon sens.  Les personnes qui persistent à demander des directives révélatrices sur des sujets que le Seigneur a décidé de ne pas nous donner risquent de se fabriquer une réponse résultant de leur imagination ou de leurs préjugés ou même de recevoir une réponse provenant d’une fausse révélation3 ».

Si nous menons notre vie dans le respect des alliances que nous avons contractées et trouvons le moyen de faire taire les bruits du monde autour de nous, alors nous pouvons plus facilement recevoir la direction du Seigneur lorsqu’il nous la donne.

______________________

[1] D&A 8:2-3

[2] Boyd K. Packer, « Une lampe de l’Éternel », L’Étoile, juillet 1983, p. 30.

[3] Dallin H. Oaks, « Nos points forts peuvent causer notre perte », l’Étoile, mai 1995, p. 15.