Qui pensez-vous être ?

    Tom-Atle Herland, Norvège

    Tom-Atle Herland, Norvège, soixante-dix d’interrégion

    Dans de nombreux pays du monde, le documentaire « Who Do You Think You Are ? (Qui pensez-vous être ?) » a, à la fois, fasciné et impliqué les téléspectateurs et les participants de la série télévisée. De nombreuses vedettes ont participé à cette série et ont été émues lorsque des histoires concernant leurs ancêtres ont été découvertes, étudiées et racontées. Cette fascination et cette émotion sont intéressantes, surtout quand on les regarde à la lumière de l’Évangile. Sans l’aide de généalogistes compétents, ces vedettes n’auraient pas eu une expérience aussi marquante.

    Qui pensez-vous être ? Qui sont vos ancêtres ? Je suis moi-même l’enfant de convertis à l’Église et à l’Évangile. Mon père et ma mère sont devenus membres de l’Église en octobre 1971. En février 1972, j’ai eu 8 ans et mon père m’a baptisé. Mon père, un converti à l’Église très fidèle, a commencé très tôt à faire des recherches généalogiques et à reconstituer notre histoire familiale pour plusieurs milliers de nos ancêtres. À 83 ans, mon père continue toujours de rechercher son histoire familiale. Je viens de commencer à trouver des noms du côté maternel de la famille. Ma mère est décédée en 1998 et bien que beaucoup de travail ait déjà été accompli, il en reste encore beaucoup à faire. Mon but est de voir mon nom aussi souvent que celui de mon père ou de ma femme sur les cartes d’ordonnances du temple quand je m’y rends. Mais pour y parvenir, je dois recevoir de l’aide, tout comme nous l’avons vu dans le documentaire « Qui pensez-vous être ? » Ma femme est une généalogiste très enthousiaste et elle m’aide à trouver des noms. Sans son aide, mes progrès auraient été très lents. Si vous êtes comme moi et comme beaucoup d’autres personnes, trouvez quelqu’un pour vous aider dans cette œuvre. Vous en accomplirez davantage, vous découvrirez vos ancêtres et verrez s’accomplir l’œuvre du temple pour votre famille. Participer à l’œuvre du temple donne un sentiment merveilleux, et c’est d’autant plus vrai lorsque je vais au temple pour accomplir des ordonnances en faveur de l’un de mes ancêtres que j’ai moi-même cherché et trouvé.

    Lors de la conférence générale d’avril 2018, le président Nelson a fait un discours extraordinaire intitulé : Révélation pour l’Église, révélation pour notre vie. Dans ce discours, il a dit quelque chose de très intéressant qui a changé ma façon de voir les choses : « Rien n’ouvre les cieux autant que la combinaison d’une pureté accrue, d’une obéissance rigoureuse, d’une quête sincère, d’un festin quotidien des paroles du Christ dans le Livre de Mormon et d’un temps régulier consacré à l’œuvre de l’histoire familiale et du temple. » [Italiques ajoutés.] Suivons le prophète. Emmenons nos ancêtres au temple.

    La construction de nouveaux temples a fortement progressé ces dernières décennies. Les temples sont de plus en plus accessibles. Il est donc crucial que nous y allions souvent. Quand j’étais président de pieu, une sœur fidèle dans l’Église est venue me voir et m’a dit que cela faisait longtemps qu’elle n’était pas allée au temple. Elle avait des sentiments mitigés à propos du temple. Je lui ai dit que ce n’était pas grave. Je connaissais d’autres personnes qui m’avaient dit avoir ce même sentiment. Je lui ai demandé si elle serait d’accord de se joindre à nous pour l’un de nos voyages d’une semaine depuis la Norvège au temple de Stockholm en Suède mais de ne participer qu’à une session. Elle a demandé avec surprise : « Une seule session par jour ? » Je lui ai répondu : « Non, une seule session de toute la semaine ! Trouvez le jour où vous vous sentez le plus poussée à y entrer et assistez à une session ce jour-là. Les autres jours, promenez-vous autour du temple et faites des choses qui vous aident à vous sentir proche du Christ. » C’est ce qu’elle a fait et cela a marqué le début d’un changement dans ses sentiments envers le temple.

    Qui peut vous aider à trouver vos ancêtres ? Qu’allez-vous faire pour aller régulièrement au temple ?

    « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. »