Sauter le menu général

La paroisse d’Arras s’invite à la Maison du Seigneur

Paroisse d'Arras

Le projet d’un voyage de paroisse au temple de Paris le 1er mai 2018 a été soumis par le président de collège à l’épiscopat, qui l’a immédiatement accepté. Sa mise en œuvre - motivation des membres, préparation spirituelle et matérielle, individuelle (chacun était invité à préparer au moins un nom d’ancêtre) et collective (logistique, réservation des sessions…) - n’a pris que quelques semaines.

Le jour J, cent participants se sont retrouvés au magnifique temple de Paris : les « assidus » et les moins assidus, mais aussi ceux qui s’y rendent moins souvent, voire ceux qui n’y étaient pas allés depuis très longtemps, de nouveaux membres, des jeunes et des enfants. Plusieurs familles réunissant deux ou trois générations ont œuvré ensemble dans la maison du seigneur. Cent-soixante-sept ordonnances ont pu ainsi être accomplies.

Les dirigeantes de la Primaire de paroisse, en collaboration avec la présidence du Centre des visiteurs du temple, avaient organisé en parallèle des activités spirituelles pour les enfants, auxquels se sont joints quelques amis, qui ont pu admirer le temple, visiter les jardins et être reçus dans le salon d’accueil.

Un repas partagé dans la convivialité dans la salle à manger de la maison d’hôtes, une photo souvenir, de chaleureux 'au revoir' ont clôturé une journée marquée par un déversement d’amour fraternel qui a empli les cœurs et renforcé les liens au sein de la paroisse.

Alexandra : « J’avais très peur de conduire jusqu’au temple mais je ressentais au fond de moi que je devais quand même m’y rendre pour y trouver la force de surmonter mes épreuves. Avant de prendre la route, j’ai prié et la « petite voix » m’a dit que tout irait bien. J’ai apprécié ces moments passés à œuvrer avec ma fille dans la maison du Seigneur, je  me sentais tellement bien ! Comme indiqué dans la prière de consécration du temple de Kirtland (D&A 109:22), j’ai reçu la force d’avancer. Je suis reconnaissante de l’Évangile dans ma vie. »

Marie-Claire : « Baptisée en 1987, je n’étais pas allée au temple depuis vingt-cinq ans. J’ai été très touchée de pouvoir me rapprocher de mon Père Céleste et de redécouvrir les alliances du temple. Mon mari est décédé en 2017. Nous n’avions pas pu effectuer notre scellement. Depuis son décès, je me suis préparée en vue de cette ordonnance dont je ressens le désir et le besoin. »   

Stéphane : « Je n’étais pas retourné au temple depuis plus de vingt ans ! Je suis reconnaissant pour l’amour des  membres de ma paroisse - instructeurs au foyer, présidences de collège, de la Société de Secours et de la Primaire et évêques successifs, qui ont travaillé dur et avec amour pour que ce jour arrive enfin. J’ai également le cœur plein de gratitude pour la patience de ma femme et la force de ses prières. J’aime le Seigneur, j’aime le temple. J’y ai fortement ressenti le Saint-Esprit et, bien que très malade, j’y ai  éprouvé un grand bien-être. J’ai compris que j’avais privé ma famille et moi-même de moments de nature divine durant toutes ces années. »

Par Noëlla Levent, correspondante du pieu de Lille