Sauter le menu général

J’aimerais avoir un costume et devenir chrétien !

Sami Mezoughi, quatorze ans, paroisse de Grenoble (pieu de Lyon) Sami Mezoughi, quatorze ans, paroisse de Grenoble (pieu de Lyon)

Je suis né le 9 août 2003 à Tlemcen en Algérie. J'avais un mois quand maman m'a adopté. Dès le départ, elle m’a appris l’honnêteté, le respect et la foi en Dieu. Elle ne m’a initié à aucune pratique religieuse mais elle me répétait avec amour : « Crois en Dieu et sois gentil. » Malheureusement, jusqu’à l’âge de quatorze ans, je n’écoutais pas grand-chose...

Puis, un jour de décembre 2016, suite à l’invitation d’une amie membre, j’ai découvert l’Église (merci aux membres pour leur accueil chaleureux, qui m’a profondément ému) et un missionnaire m’a remis un exemplaire du Livre de Mormon. Lorsque j’ai vu les membres tous bien habillés, j’ai dit à maman : « J’aimerais avoir un costume et devenir chrétien ! » Maman a souri et a accepté, comme si c'était une évidence.

Les missionnaires ont aussitôt commencé à m’instruire et ma foi s’est fortifiée. Je me suis fait baptiser le 1er juillet 2017 et j’ai été ordonné diacre dans la prêtrise d'Aaron. Aujourd’hui, je suis instructeur, je fais des visites au foyer et je suis élève au séminaire.  

Ma foi en Jésus-Christ m'aide partout où je suis et dans toutes les décisions et épreuves de la vie. Le Livre de Mormon et les saintes Écritures ne me quittent plus. Mon comportement à l’école a changé et mes notes se sont améliorées. J’ai commencé à payer ma dîme. Le directeur du club de tennis m’a même recruté comme entraîneur !

J’ai hâte d’avoir seize ans pour pouvoir être ordonné à l’office de prêtre, et dix-huit ans pour recevoir la prêtrise de Melchisédek et partir en mission.

 Je serai toujours infiniment reconnaissant à maman pour sa tolérance et son ouverture d’esprit, car, malgré ses origines, son éducation musulmane et les difficultés familiales, elle a suivi son cœur pour me guider tout en me laissant choisir, à seulement quatorze ans, ma voie spirituelle.

Je témoigne que c’est grâce à l'amour du Seigneur, de maman et des membres que j’ai pu avancer.