Connaître Dieu en se mettant à son service.

    clafoutis aux prunes

    Lorsque j’étais petite, mon grand frère et moi avons décidé de faire le repas tout seuls à l’occasion de la fête des mères. Nous voulions faire une belle surprise à notre maman en dressant une jolie table, en écrivant le menu sur de belles cartes et en servant un délicieux repas. Je me souviens que pour le dessert nous avions décidé de confectionner une tarte aux pommes. N’en ayant jamais fait une tout seuls, nous avons pris un des livres de recettes de ma maman et avons suivi scrupuleusement la recette de la pâte à tarte. Il y était dit qu’il fallait pétrir la pâte. Nous l’avons tellement bien pétrie, qu’il nous fut impossible de l’étaler ! Nous étions paniqués à l’idée de ne pas avoir de dessert à offrir et notre acharnement sur notre boule de pâte ne donna rien de bon. Nous étions tristes du résultat et notre maman intervint. Elle nous expliqua que pour réussir une belle pâte à tarte feuilletée et croustillante, il fallait la pétrir le moins possible ! En secret, pendant la nuit, ma maman fit un autre dessert que nous avons tous savouré le jour J.

    Parfois nous voulons bien faire mais sommes incompétents. Notre connaissance et nos aptitudes sont limitées. De même que nous pouvons prendre conseils auprès de nos parents tournons-nous vers notre Dieu afin de le servir d’une manière qui lui sera agréable. Il est un Père qui aime faire participer ses enfants.  Nos limites ne le gênent pas pour nous confier des responsabilités. Il attend de nous que nous cherchions ses conseils, y soyons attentifs et fassions de notre mieux. Cela est créateur de liens entre lui et nous et nous donne l’occasion de développer des compétences, des talents et des qualités.

    Notre Père céleste a choisi Jésus-Christ pour être notre Sauveur. De cela, découle le fait qu’il est également notre berger, notre maître, notre ami. C’est auprès de lui que nous recherchons conseils et directives pour devenir de meilleures personnes et des serviteurs utiles.

    J’aime penser lors de ma prière du matin qu’après avoir écouté toutes mes demandes, mon Père céleste missionne Jésus-Christ pour que je sois aidée selon mes besoins 1 . Voulant répondre à son appel, nous sommes nombreux à venir chaque jour nous mettre à son service et demander conseil pour savoir comment être une bénédiction pour nos frères et sœurs.

    En lisant le sermon sur la montagne prononcé par Jésus-Christ, nous apprenons qu’il attend de nous que nous menions une vie droite, pure et exempte de péchés. Il attend aussi de nous que nous soyons humbles et confiants. Appliquant ses attentes que nous trouvons dans les Écritures et celles qui nous parviennent par l’intermédiaire du Saint-Esprit, nous apprenons à connaître sa voix, sa manière de penser, ses exigences, ses priorités. Nous apprenons à le connaître et par là même son père, notre père. Nous espérerons alors qu’au lieu d’entendre « Vous ne m’avez jamais connus » nous entrerons en leur présence car « la vie éternelle c’est qu’ils te connaissent toi le seul vrai Dieu et celui que tu as envoyé 2  ».

    J’aime apprendre à reconnaître la voix de Dieu, à y prêter attention et à agir conformément à elle. Je me sens en communion avec les membres de la divinité et ces moments me sont précieux. Je sais qu’en faisant la volonté de notre Père transmise par Jésus- Christ nous apprenons à les connaître.
    Au nom de Jésus-Christ. Amen
     
    Notes :
    1 2 Néphi 7 :4-7
    2 Jean 17 :3