Le prophète annonce huit nouveaux temples

    Le président Nelson a également annoncé la rénovation prochaine de temples pionniers comme celui de Salt Lake City

    À la conclusion de la 189e conférence générale, Russell M. Nelson, président de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, a annoncé des plans de construction de huit nouveaux temples. Cela portera à 162 le nombre de temples en service et à 209 le nombre de temples annoncés ou en construction dans le monde entier.

    Les nouveaux temples seront construits dans les endroits suivants :

    Pago Pago (Samoa américaines)
    Okinawa City (Okinawa, Japon)
    Neiafu (Tonga)
    Tooele Valley (Utah, États-Unis)
    Moses Lake (Washington, États-Unis)
    San Pedro Sula (Honduras)
    Antofagasta (Chili)
    Budapest (Hongrie)

    Le président Nelson a également fourni un rapport actualisé sur la rénovation de temples pionniers. Il a dit que la rénovation du temple de Salt Lake City, de Temple Square et de l’esplanade qui jouxte le bâtiment des bureaux de l’Église, sera annoncée le vendredi 19 avril 2019. Il a également dit que les temples de Manti et de Logan seraient rénovés dans les années à venir. (Des plans relatifs à une rénovation importante du temple de Saint George ont été annoncés en janvier).

    Le président Nelson a déclaré : « Ces travaux nous obligeront à fermer chacun pendant un certain temps. Les membres de l’Église continueront d’adorer Dieu et serviront dans d’autres temples voisins. À la fin de chaque projet, chaque temple historique sera reconsacré. »

    Depuis qu’il est devenu président de l’Église en janvier 2018, le président Nelson a annoncé 27 nouveaux temples. En octobre dernier, il en a annoncé 12 (le plus grand nombre de temples annoncés le même jour), et en avril dernier, il a annoncé 7 nouveaux temples.

    Pago Pago (Samoa américaines)
    Ce temple sera le premier en Samoa américaines. Ce territoire des États-Unis composé de sept îles et de récifs coraliens a une population de 56 000 habitants dont 16 390 saints des derniers jours. Les membres de l’Église représentant 30 pour cent de la population, les Samoa américaines ont une des densités les plus fortes de saints des derniers jours au monde.

    Okinawa (Japon)
    Okinawa est composé de plus de 150 îles dans l’est de la mer de Chine entre Taïwan et le Japon. Le temple d’Okinawa sera la quatrième maison du Seigneur au Japon. Pays de 127 millions d’habitants, le Japon compte 130 000 saints des derniers jours répartis dans plus de 260 assemblées. L’Église est au Japon depuis 1901.

    Neiafu (Tonga)
    Le temple de Neiafu sera la deuxième maison du Seigneur dans ce royaume polynésien de plus de 170 îles dans le Pacifique Sud. La première étant le temple de Nuku'alofa (Tonga), terminé en 1983. Les 65 500 saints des derniers jours que compte Tonga représentent 60 pour cent des 108 000 résidents, faisant de ce pays le plus densément peuplé de saints des derniers jours au monde. L’Église est présente à Tonga depuis 1891.

    Tooele Valley (Utah, États-Unis)
    Ce sera le premier temple de Tooele. En tant que siège mondial de l’Église, l’État d’Utah, lui-même composé de 3,1 millions d’habitants, compte 2,1 millions de membres de l’Église (65,6 pour cent de la population). Il ya 17 temples en service dans l’État, dont les suivants : BountifulBrigham City,  Cedar City, DraperLoganJordan RiverMantiMonticelloMount TimpanogosOgdenOquirrh MountainPaysonCentre-ville de ProvoProvoSt-GeorgeSalt Lake City et Vernal. Le temple de Saratoga Springs a été annoncé lors de la conférence générale d’avril 2017 et le temple de Layton a été annoncé en avril 2018. Le nouveaux temple de Tooele, situé près de Salt Lake City, sera la 21e maison du Seigneur en Utah.

    Moses Lake (Washington, États-Unis)
    Ce sera le 4e temple de l’État de Washington. Les autres se situent à : Richland, Bellevue et Spokane. Près de 290 000 saints des derniers jours répartis en 546 assemblées vivent dans l’État. En septembre 2018, à Safeco Field (Seattle), le président Nelson s’est adressé à près de 49 000 saints des derniers jours. 

    San Pedro Sula (Honduras)
    Au cours des 40 dernières années, la population de l’Église s’est accrue de manière exponentielle au Honduras. En 1980, Il y avait 6 300 saints des derniers jours ; il y en a maintenant plus de 178 200. Ce sera le deuxième au Honduras et le septième d’Amérique Centrale. Les autres maisons du Seigneur de la région sont les temples de : Tegucigalpa (Honduras), San José (Costa Rica), San Salvador (Salvador), Guatemala City (Guatemala), Managua (Nicaragua, annoncé) et Panama City (Panama).

    Antofagasta (Chili)
    Ce sera le troisième temple du Chili, dont la population de 18 millions d’habitants compte 595 000 saints des derniers jours. Le premier temple du pays a été achevé à Santiago en 1983 et re-consacré en 2006. Le second temple à été achevé à Concepción en octobre 2018. L’Église de Jésus-Christ est présente au Chili depuis les années 1950 et compte maintenant plus de 600 assemblées.

    Budapest (Hongrie)
    Le temple de Budapest sera la première maison du Seigneur de ce pays et la 16e structure de cette nature en Europe. Les autres temples de l’Église de la région se situent à Bern (Suisse), Copenhague (Danemark), Frankfort (Allemagne), Freiberg (Allemagne), Helsinki (Finland), Kiev (Ukraine), La Hague (Pays-Bas), Lisbonne (Portugal, en construction), Londres (Angleterre), Madrid (Espagne), Paris (France), Preston (Angleterre), Rome (Italie), en Russie (annoncé en octobre 2018) et à Stockholm (Suède). 5 250 saints des derniers jours vivent en Hongrie et composent 22 assemblées. L’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours a eu une présence limitée en Hongrie depuis la fin des années 1800 et sa reconnaissance officielle n’a eu lieu qu’en 1988.