Un quart d’heure à la fois…


Paroisse de Saint-Étienne (Pieu de Lyon)

Au début de l'année, j’ai reconsidéré dans un esprit de prière mes différents objectifs en cherchant à alléger ce qui pouvait l’être. En tant que maman de trois enfants en bas âge et enceinte d'un quatrième, je savais que je ne pourrais pas consacrer autant de temps qu'avant à l'indexation et à l’histoire familiale.

Néanmoins, comme je ne voulais pas laisser tomber ces domaines importants, j'ai étudié toutes les possibilités pour finalement décider que j'y consacrerais un quart d’heure de temps en temps pendant la sieste des enfants. C’était peu et je me disais que cela ne servirait peut-être à rien, mais je gardais en tête les paroles d’Alma : « C’est par des choses petites et simples que de grandes choses sont réalisées » (Alma 37:6).

Un jour, alors que les enfants dormaient, j’ai allumé l’ordinateur pour mon quart d’heure d’histoire familiale et j’ai demandé au Seigneur de m’aider à être efficace, ne serait-ce que pouvoir faire un petit tour sur une branche de mon arbre et déterminer mon prochain axe de recherche (à ce moment-là je m’occupais de mes ancêtres italiens). Dès que j’ai ouvert la page d’accueil de FamilySearch, le nom d’un de mes ancêtres est apparu à la rubrique « Suggestion de documents ».

Le lendemain, pendant la sieste des enfants, j’ai tenté à nouveau l’expérience dans l’espoir d’un autre miracle. Familysearch m’a alors suggéré des documents concernant trois autres ancêtres italiens : le conjoint du premier et un nouveau couple. Je n’en espérais pas tant !

Jour après jour, ce simple quart d’heure est devenu le moment où tout était possible, le moment où le Seigneur répondait à mes prières, le moment où j’avais « rendez-vous » avec mes ancêtres ! En peu de jours, quart d’heure après quart d’heure, j’ai pu ainsi enrichir mon arbre de vingt-deux noms supplémentaires. Ce même résultat m’aurait demandé bien plus de temps et d’énergie si je n’avais compté que sur mes propres forces.

Suite à cette expérience, j’ai relu la dernière phrase du verset 6 d’Alma 37 et médité sur : « …le Seigneur fait usage de moyens pour réaliser ses grands et éternels desseins ; et c’est par de très petits moyens que le Seigneur confond les sages et réalise le salut de nombreuses âmes. »

Les mots ne peuvent exprimer l’amour et la reconnaissance que je ressens pour les indexeurs de la province de Grossetto (Italie), qui ont permis cela ! Ils ont réellement été des instruments entre les mains du Seigneur pour « [réaliser] le salut de nombreuses âmes » !