Sauter le menu général

Ce que Jésus-Christ a enseigné concernant le repentir

Jésus et un apotre

Les mormons, ou les membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, sont chrétiens et croient ce que Jésus a enseigné dans la Bible concernant le repentir. Poursuivez votre lecture afin de découvrir pourquoi les mormons croient que le repentir est important pour chacun de nous.

Qu’enseigne le Nouveau Testament concernant le repentir ?

Lorsque Jésus était sur la terre, il a raconté une parabole au sujet du repentir. Dans cette parabole, un pharisien, dirigeant religieux imbu de sa personne, et un publicain, collecteur d’impôt méprisé, étaient montés au temple pour prier. Le pharisien pensait n’avoir aucun besoin de se repentir. Il disait : « O Dieu, je te rends grâce de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont ravisseurs, injustes, adultères, ou même comme ce publicain ; je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tous mes revenus » (Luc 18:11-12). Le publicain, pour sa part, priait humblement : « O Dieu, sois apaisé envers moi, qui suis un pécheur » (Luc 18:13). Jésus a enseigné que le publicain pénitent serait justifié, mais pas le pharisien. Il a enseigné que « quiconque s’élève sera abaissé, et celui qui s’abaisse sera élevé » (Luc 18:14).

Cette parabole saisit magnifiquement les enseignements du Sauveur dans le Nouveau Testament au sujet du repentir. La société dans laquelle Jésus vivait mesurait la justice par l’obéissance à la loi de Moïse, un code religieux qui se concentrait sur les manifestations extérieures (voir Larry Y. Wilson, « The Savior’s Message of Repentance », Ensign, février 2016, p. 48, seulement en anglais). Mais lorsque Jésus est arrivé, il a enseigné une loi supérieure qui mettait l’accent sur nos motivations et les désirs de notre cœur. Il a enseigné que le repentir est davantage une question de changement de cœur que de manifestation extérieure. Il a enseigné que nous devons tous changer et progresser (nous devons tous nous repentir) pour être acceptables devant Dieu.

Quelles sont les croyances des mormons concernant le repentir ?

En tant que chrétiens, les mormons croient que le repentir est tout aussi important aujourd’hui qu’il l’était lorsque Jésus vivait sur la terre. Larry Y. Wilson, dirigeant mormon, a enseigné : « Nous devons continuellement lutter pour ce changement intérieur qui découle du fait d’admettre que nous aussi, nous tous, sommes des pécheurs. Ainsi, l’humilité pénètre suffisamment notre cœur et notre esprit pour permettre un repentir plus profond » (« The Savior’s Message of Repentance », p. 50).

Les mormons croient que pour se repentir et changer véritablement, nous devons régulièrement évaluer les points sur lesquels  nous pouvons nous améliorer. Frère Wilson propose que l’on se demande périodiquement : « Suis-je impatient, négatif, craintif, critique, égoïste, dominant, frivole, lascif, cynique ou paresseux ? » (« The Savior’s Message of Repentance », p. 51). Mesurer ainsi nos faiblesses peut paraître effrayant ou difficile. Mais nous ne devons pas craindre ; l’idée que nous pouvons changer est en soi pleine d’espoir.

Et les mormons ne croient pas que nous devions vaincre nos faiblesses seuls. En réalité, en tant que chrétiens, ils croient que le vrai changement et la vraie progression sont impossibles sans l’aide de Jésus-Christ. Ils croient en sa promesse, rapportée dans le Nouveau Testament, dans laquelle il dit : « ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse » (voir 2 Corinthiens 12:7-10 ; voir aussi Éther 12:27).

Les mormons croient-ils en l’enfer ?

La Bible et le Livre de Mormon enseignent tous les deux que les personnes qui ne se repentent pas connaîtront les souffrances de l’enfer : « Oui, ils sont saisis par la mort et l’enfer ; […] et tous ceux qui ont été saisis par eux vont se tenir devant le trône de Dieu, et vont être jugés selon leurs œuvres, d’où ils vont aller dans un lieu préparé pour eux, un étang de feu et de soufre, qui est le tourment sans fin » (2 Néphi 28:23 ; voir aussi Matthieu 10:28).

Les mormons croient que le terme enfer peut désigner deux endroits différents : premièrement, un lieu d’attente temporaire où se rend l’esprit des personnes qui sont « mort[e]s dans leurs péchés » pour apprendre à connaître Jésus-Christ et attendre la résurrection (voir D&A 138:32) ; et deuxièmement, un endroit appelé ténèbres du dehors, où demeurent Satan et ses anges (voir Ancrés dans la foi, 2004, p. 60-61). Les mormons croient que très peu de personnes sont assez méchantes pour être condamnées aux ténèbres du dehors.

En tant que chrétiens, les mormons se réjouissent en Jésus-Christ, le Rédempteur qui, grâce à son expiation et à sa résurrection, a vaincu et la mort et l’enfer. Les mormons sont reconnaissants que Jésus-Christ ait donné à chacun d’entre nous la possibilité de changer, de progresser et de retourner auprès de notre Père céleste si nous nous repentons. Pour en savoir davantage sur Jésus-Christ, notre Sauveur, consultez le site mormon.org/fra.